L’homme adore a ressasser ses malheurs, et pour ses bonheurs, il les oublie.

L’homme adore a ressasser ses malheurs, et pour ses bonheurs, il les oublie.

On va pouvoir etre pauvre et honnete homme.

Ou il n’y a pas d’amour, il n’y a aucun sagesse.

Un etre qui s’habitue a bien, voila je pense, la meilleure definition qu’on puisse donner de l’homme.

Un homme d’action reste essentiellement borne.

2) Citations de Fiodor Dostoievski : Crime et chatiment

Avec cent lapins on ne fabriquera jamais votre cheval, avec cent soupcons on ne fabriquera jamais une preuve.

Dans la pauvrete, vous pouvez conserver la noblesse innee de ce c?ur; dans la misere, personne n’en reste pas capable.

Il semble dangereux, ce fier engouement refoule une jeunesse.

Ils font des gens, de parfaits inconnus, qui appellent l’interet au premier coup d’oeil, ainsi, soudainement, sans qu’aucune parole ne soit bien echangee.

J’aime ce qui, qu’on se trompe ! … C’est la seule superiorite de l’homme i  propos des autres organismes. C’est ainsi qu’on arrive a la verite !

Je ne comprends decidement pas pourquoi il est plus glorieux de bombarder de projectiles une ville assiegee que d’assassiner quelqu’un a coups de hache.

J’habite un homme, ainsi, c’est parce que je me trompe que j’suis un homme. On n’est jamais arrive a aucune verite sans s’etre trompe au moins quatorze fois ou peut-etre meme cent quatorze et c’est peut-etre 1 honneur en le genre.

Notre criminel, au moment ou il accomplit son crime, reste toujours un malade.

Mes petites choses ont leur importance, c’est toujours via elles qu’on se perd.

L’homme qui a tout entre les mains laisse quelquefois bien lui passer sous le nez.

Pour se conduire avec sagesse, l’intelligence seule ne suffira gui?re.

Si l’homme n’est gui?re lache, il doit fouler a toutes les pieds chacune des craintes qui l’arretent !

3) Citations de Fiodor Dostoievski : Mes Demons

Chacun ne pourra juger que d’apres soi-meme.

Vous devez croire qu’il est vrai que toute la seconde moitie d’une vie humaine n’est faite d’ordinaire que des habitudes contractees pendant la premiere.

Il convient etre un grand homme pour connaitre resister meme au bon sens.

Cela n’y a aucun prejuges anodins.

La charite n’atteint nullement le but parce qu’elle ne fait qu’augmenter Notre mendicite.

Notre plus complexe dans le quotidien est de vivre et de ne pas mentir.

4) Citations de Fiodor Dostoievski : Mes freres Karamazov

Correctement souvent les gens, meme mechants, seront plus naifs, plus simples, que nous ne le pensons. Nous aussi, d’ailleurs.

Il n’y a qu’un possible de salut : prends a ta charge l’ensemble des peches des hommes. Indeniablement, mon ami, des que tu repondras sincerement pour tous et pour tout, tu verras aussitot qu’il en est vraiment ainsi, que tu es coupable pour l’ensemble de et pour tout.

Depuis environ joie au ciel pour un pecheur qui se repent que concernant dix justes qui perseverent.

Notre plus terrible dans la beaute n’est pas d’etre effrayante, mais d’etre mysterieuse. En cette dernii?re Dieu lutte avec le diable, et le champ de bataille se degote au c?ur de l’homme.

Le socialiste chretien est plus dangereux que le socialiste athee.

L’humanite haute d’amour est une force redoutable, a nulle nouvelle pareille.

On compare desfois la cruaute de l’homme a celle des fauves, c’est faire injure a toutes les fauves.

Pardonne bien le en gali?re que l’on t’a fait, ainsi, la paix veritable descendra en toi.

Partout le cerveau des hommes cesse aujourd’hui ironiquement de comprendre que la veritable garantie d’une personne reside non dans un effort personnel isole, mais dans la solidarite des hommes.

Plus j’aime l’humanite ordinairement, moins j’aime les gens en particulier, comme individus.

Raisonner sur la sagesse et tacher de s’elever jusqu’a elle, c’est la que doit tendre notre existence.

Rien ne peut compenser une seule larme d’un seul enfant.

5) Citations de Fiodor Dostoievski : L’idiot

C’est par paresse humaine que les individus se jugent au premier abord et n’arrivent nullement a se connaitre.

Dans un amour abstrait de l’humanite, on n’aime presque toujours que soi seul.

Il n’y a rien Sans compter que vexant que d’etre, pourquoi pas, riche, d’excellente famille, d’exterieur avenant, passablement instruit, jamais sot, meme bon, et de n’avoir neanmoins aucun talent, aucun trait personnel, voire aucune singularite, de ne que dalle penser en propre; enfin, d’etre positivement « tel n’importe qui ».

L’essence du sentiment religieux echappe a tous des raisonnements ; aucune faute, pas de crime, aucune forme d’atheisme n’a de prise via cette dernii?re. Il y a et il y aura eternellement au sein d’ votre sentiment quelque chose d’insaisissable et d’inaccessible a l’argumentation des athees.

La beaute est une enigme.

Mettre a mort votre meurtrier est une punition sans commune mesure avec le crime qu’il a commis.

On ne meprise jamais celui qu’on pue.

6) Citations de Fiodor Dostoievski : Journal d’un ecrivain

Il y a enormement de personnes qui sont malades … de un sante, je veux dire de leur certitude demesuree d’etre des gens normaux, et qui de votre fera, paraissent imbus d’une terrible pretention, d’une effrontee satisfaction d’eux-memes.

Le secret pour voyager d’une facon rejouissant consiste a savoir poliment ecouter rencontre spirituelle seulement les mensonges des autres et a les croire le plus possible; on vous laissera, a cette condition, produire a votre tour votre petit effet, ainsi, ainsi le profit est reciproque.

Toute Societe, Afin de se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu’un et quelque chose, et surtout que ce soit claque de tout un chacun, et non aucun chacun a sa fantaisie.

7) Citations de Fiodor Dostoievski : Mes pauvres chefs d’entreprise

Celui qui creuse une fosse Afin de autrui y tombe lui-meme.

Notre misere reste toujours importune : je ressemble i  que les gemissements des malheureux empechent les riches de dormir.

Mes larmes sont impuissantes contre le malheur, je le sais par experience.

Au moment oi? j’habite chagrine, j’aime a bavarder via quelque chose. C’est un remede : on se sent soulage tout de suite, surtout si l’on devoile bien votre qu’on a concernant le c?ur.

Soyez votre homme noble, ferme dans l’adversite ; rappelez-vous que la pauvrete n’est jamais vice. D’ailleurs, pourquoi desesperer ? Tout i§a n’aura qu’un moment ! Avec l’aide de Dieu bien s’arrangera.